Quand Jessaye De Passer Diamant #29

Hop : Ma forteresse : http://mkv25.net/dfma/map-8749-mouhahahahaha

J'ai basé le principe sur un système d'enclave : 3 enclaves a l'extérieur : mon entrée : avec piège et tout, une enclave de réserve en cas de siège (Arbre+stockpile refuse pour faire de la place), une enclave cimetière en haut de la montagne, les deux dernière ne sont accessible que depuis ma forteresse, donc je n'ai qu'une entré a défense.

Comme vous le constatez , je ne suis pas allez très loin en souterrain, j'essaie d'abord d'avoir une chambre pour chacun, avec mur polit , table en marbre et tout ça, pour l'instant je n'en ai fait que quelques une.


Organisation : extérieur -> refuse+réserve+cimetière+piège
Niveau -1-> réserve de pierre no1 (le surplus)
Niveau -2->Artisanat a base de caillou et de bois (comprenant la forge donc) et accès aux enclaves.
Niveau loin dessous -> Salle commune, chambres, salle a mangé, puits
Niveau loin dessous -1-> réserve de nourriture, artisanat basé sur la nourriture , prochainement détournement de la rivière pour alimenter moulin et cie.
Niveau loin en dessous -2-> Plantation (petite mais très efficace vu que la moitié de mes nains s'y collent)

Oila, j'arrive a rendre plutôt heureux une petite centaine de nains, c'est pas très étendu mais c'est sécurisé.

Je peut survivre a un siège et m'isoler (pont levis et bientôt : floor hatch).
Ma seule réel faille est la rivière au niveau "Niveau loin dessous -1", qui est maintenant accolé a ma forteresse, je vais la détourner en la filtrant avec fortification et je murerais la partie non filtré...


Lorsque vous confiez à des nouvelles connaissances que votre passion est la cuisine, leurs réactions sont très souvent enthousiastes et enjouées, on s'enquiert de savoir ce que vous aimez cuisiner. "Plutôt salé, plutôt sucré ?", "Tu aimes la cuisine épicée ?". Je n'ai jamais rencontré de personnes totalement hermétiques à ce sujet, car bien évidemment, nous nous alimentons tous et au moins une fois dans notre vie, nous avons atteint les sphères du plaisir gustatif. Parmi les innombrables recettes qui existent, quelques-unes suscitent à coup sûr une certaine admiration. Essayez pour voir de dire ceci, d'un air détaché : "Je fais souvent de la charcuterie maison, du pâté notamment...", guettez discrètement le regard de votre interlocuteur et attendez mine de rien sa réaction : "Ah bon ? Tu sais en faire ?". Préparez-lui illico presto une petite tartine de cette mousse de foies de volailles et laissez-le déguster. A la suite de quoi, vous pourrez lui demander tout ce que vous voulez, comme faire la vaisselle qui traîne dans l'évier, repasser vos torchons ou aller chercher d'autres baguettes. Vous l'aurez compris, cette recette est complètement addictive, et entre nous, même une adolescente de 12 ans y arriverait (mais cela, il ne faut pas le dire, n'est-ce pas).



Petite piqûre de rappel, achetez-les chez un bon boucher et ne vous laissez pas tenter par ceux du supermarché (presque tous issus de poulets malheureux). A titre indicatif, ces abats sont vendus en boucherie à 7 euros le kilo en moyenne, autant vous dire que le prix est dérisoire vu la quantité indiquée pour la recette. Les foies doivent être brillants et teintés d'un beau bordeaux sombre. La meilleure façon de jauger leur fraîcheur, c'est de les sentir. Je sais que cela peut demander une dose notable de courage pour certains, mais c'est essentiel pour cuisiner en toute quiétude. Contrairement à cette recette de terrine, vous n'aurez pas besoin de mixer les foies de volailles crus (j'avoue demander à ma fille de sortir de la cuisine lors de cette étape cruciale). Il suffit de les faire sauter à la poêle dans un peu de beurre et d'oignons et de les déglacer avec du Pineau des Charentes.


Le vin est à la cuisine française ce que sont les épices à la cuisine du monde : il parfume délicatement les viandes. Pour changer du Porto que l'on retrouve dans presque toutes les recettes de mousse de foies de volailles, j'utilise du Pineau des Charentes, un vin apéritif AOC. Son procédé de fabrication est similaire au Macvin du Jura. Le moût de raisin (cépages Sauvignon, Semillon et Ugni blanc), obtenu après le pressurage, est "muté" (mélangé) avec de l'eau-de-vie de Cognac. Le vieillissement, obligatoire en fûts de chêne, dure au minimum 12 mois pour le Pineau blanc. Si ce vin liquoreux est délicieux à boire, je trouve qu'il exprime encore mieux son talent en cuisine. Après avoir contemplé sa robe ambrée et limpide, vous succomberez à ses arômes de pêche et ses notes fumées. Le Pineau des Charentes est un vin raffiné qui sublime d'un coup de baguette magique toute préparation charcutière.


C'est à Belle-Île en mer, dans la petite épicerie de Gaëlla, aux Goûts du Monde, que j'ai déniché ce poivre torride et parfumé. Le Sarawak (j'adore prononcer son nom, aussi piquant que ses petits grains noirs) vient de Malaisie, plus précisément du nord de l'île de Bornéo. Considéré comme l'un des poivres les meilleurs du monde, il se prête aux préparations champêtres, telles que les foies gras, les terrines, les salades rustiques. Pour garder sa précieuse saveur réglissée et boisée, je l'ajoute au dernier moment. Vous le trouverez facilement sur le net ou dans les épiceries spécialisées.

pour 6 personnes
250 g de foies de volailles - 160 g + 20 g de beurre demi-sel (ou de graisse de canard) - 2 oignons - 150 ml de Pineau des Charentes - 1 cuillère à café de grains de poivre Sarawak (ou poivre noir de qualité)
Temps de préparation : 20 minutes
Niveau : facile
Coût : économique

1. Épluchez et émincez finement les oignons. Faites-les revenir avec les 20 g de beurre à feu moyen pendant 2/3 minutes.

2. Passez les foies de volailles sous l'eau froide, séchez-les et faites dorer 2/3 minutes à feu vif.

3. Versez le pineau des Charentes dans la poêle et laissez mijoter à feu moyen pendant une dizaine de minutes. .

4. Découpez le beurre en petits morceaux. Broyez le poivre Sarawak au mortier.

5. Mixez tous les ingrédients (jus compris) pendant 5 minutes. Passez le mélange au tamis pour filtrer les veines des foies.

5. Versez la mousse de foies de volailles dans un bocal et laissez reposer au réfrigérateur au moins 4 heures avant de déguster. Ajoutez un peu de beurre mou ou de graisse de canard fondu dessus pour mieux conserver cette mousse.

N.B. : cette mousse de foies de volailles . Accompagnez-la avec des câprons (disponibles en épiceries bio ou commerces spécialisés). Plus savoureux et moins acides que les cornichons, ils embellissent ces petites tartines de pâté.


Mousse de thon aux câpres verts et au poivre de Sichuan
Rillettes de poireau et de crabe aux éclats de noix
Rillettes de saumon
Terrine de foies de volailles aux canneberges, pistaches et maniguette
Terrine de lapin en gelée de cidre aux herbes de printemps

One thought on “Quand Jessaye De Passer Diamant #29

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *